Guide de Haute Montagne
Genève   Chamonix
  

Votre guide     Alpinisme     Ski     Escalade     Canyon     Via

Cascade     Voyages     Formation     Tarifs et conditions

     Mont Blanc     Blog     Liens     Livre d'or     Planning     Photos

 

 
DECEMBRE 2016
Col d'Entrêves 3527m

Une dernière journéee de ski avant le réveillon. Direction le val d'Aoste qui a bénéficié d'un meilleur enneigement dans ces périodes de disette nivologique.

La télécabine panoramique de la pointe Helbronner nous propulse en haute altitude sur les glaciers, ce qui est bien appréciable pour mes compagnons qui ont accumulés les ampoules... Et nous voilà partis skis aux pieds sous un soleil radieux!

La vallée blanche, habituellement si fréquentée est quasi déserte, douce solitude...

Nous rejoignons tranquillement le col en évitant soigneusement les crevasses avant de profiter d'un paysage grandiose sur l'Italie et le Mont Blanc. La descente à travers les crêtes de coq n'est pas si mauvaise et la remontée au col de Toule est l'occasion de découvrir l'usage des couteaux bien utiles en neige dure... C'est alors l'heure du pique-nique tant attendu pour finir de savourer cette belle journée!
Glacier d'Argentière

Rdv encore bien matinal ce matin afin de ne pas louper la première benne aux Grands Montets.

Au programme la belle descente hors-piste sur le glacier avant de mettre les peaux de phoque pour nous diriger vers le Tour Noir. Le plat du glacier est un peu rébarbatif mais les pentes ensoleillées du glacier nous motivent! Sarah marche en tête, très en forme!

La descente va s'avérer très ludique sur un glacier tourmenté qui imposera quelques déchaussages et acrobaties qui ne sont pas pour déplairent à mes amis!
Col de Barasson 2681m

Première rando à ski pour les enfants de Cécile. Nous choisissons de partir pour le Grand Saint Bernard près du célèbre Hospice, l'enneigement y est actuellement l'un des meilleurs dans les Alpes.

Et les randonneurs ne s'y sont pas trompés, il y a foule sur le parking! Heureusement les possibilités sont nombreuses et les randonneurs se dispersent progressivement.

La dernière pente, plus raide, impose de pratiquer les premières conversions, pas si facile sur une trace béton et dur dur pour les ischios de Simon!

Mais en prenant son temps, on y arrive et voilà le col est rejoint. En plus le soleil est au rdv et la vue est splendide, endroit rêvé pour le repas et faire la bise au guide!!
Sainte Victoire: Paroi du Rouge et Croix de Provence

Retour dans le sud pour fêter l'anniversaire d'Estelle qui a décidé de nous faire découvrir le très joli secteur de la paroi rouge et les sentiers de rando de la Sainte!

Les tempêratures sont un peu fraiches mais je parviens tout de même à enchaîner un 7c très classe, de quoi finir en beauté la saison!!
Finale Ligure: Capo Noli

Changement d'ambiance sur ce secteur en bord de mer où l'on se devait de faire un pélerinage pour enchaîner le 1er 7a de final...

L'ambiance au-dessus des flots est vraiment agréable et même si certaines lignes ont un équipement douteux, les plus belles voies sont captivantes!!
Finale Ligure: Boragni

Une de nos falaises favorites, bien que ne bénéficiant pas du meilleur ensoleillement en hiver. Mais on y adore ses voies verticales en rocher parfait à petits picots...

Nous y découvront aussi d'autres secteurs au potentiel très intéressant plus typé dévers...Et ça y est encore un nouveau projet!!

Michael s'y plait bien également et confirme le 6c+.
Finale Ligure: Rocca Di Corno

Une falaise aux possibilités variées où se cotoient dalles grises et murs orangés à colos.

Un must de final à l'ensoleillement généreux, presque trop en face ouest, un vrai four, mais que c'est top!! même Stéph et Serge se prennent à rêver de dévers...
Finale Ligure: Monte Cucco

Un classique de Final avec un camping bien pratique au pied des voies.

Quel plaisir d'évoluer dans ces grands murs à trous, surtout au soleil couchant alors que le rocher passe successivement du blanc, au jaune puis à l'orange...
NOVEMBRE 2016
Ski de rando: Pointe des Arbennes

A la recherche des dernières pentes en neige avec Micha ou comment faire la montée avec un ski cassé san s'en rendre compte! sacré Michael!! Fort heureusement les carres tiendront bon pour la descente et mon compagnon arrivera tout de même à glisser...
Anthon

Micro séance chablaisienne avec Marie en attendant la neige.
Escalades annéciennes

Avec le temps maussade, les dévers sont propices à sauver les séances d'escalade des grimpeurs les plus acharnés!

Cela n'empêche pas de trouver des voies de qualité pour fatiguer nos petits bras. Les projets finissent par tomber et Michael signe là son premier 7a.

Félicitations, ça sent la pizza!!!
Le Maquis

Pas si facile ces derniers temps de trouver une falaise sèche, heureusement du côté des Glières, quelques longueurs nous attendaient pour travailler la continuité!
Godilles face au Mont Blanc!

Belle rando d'aération où nous attendaient de belles pentes encore vierges avant que le redoux n'emporte tout...

Marie envoi alors de belles courbes jusqu'à ne plus avoir de cuisses...
Orpierre

Mini session pour profiter du soleil des Hautes Alpes et faire découvrir cette célèbre falaise à Michael.

Ce dernier conquis par l'ambiance, décide de travailler son premier 7a. Et il ne lui manquera pas grand chose pour réussir! Les progrés continuent et que de chemin parcouru en deux mois...
Ski de rando: Croisse Baulet

Le redoux annoncé a bien fait son oeuvre et a allourdi la neige, fini la belle poudreuse!

Néanmoins nous aurons pu profiter d'un panorama grandiose au-dessus de la mer de nuages. Michael va pouvoir travailler son style et ses conversions!

Et surprise, nous ferons la rencontre de deux amis au sommet: Caroline et Mathieu...
Ski de rando en Beaufortain

Première sortie de la saison à la mi-novembre et dans quelle neige!! Tout peuf!!!

Marie s'en donne à coeur joie!

La saison commence fort...
Escalade Val d'Aoste

Petit trip sous le soleil italien pour goûter aux joies du dévers et du beau caillou.

Michael très inspiré par ce nouveau style, réussi là son premier 6c+ et son premier 6c à vue. Bravo!
Estérel: gorges du Blavet

Petite visite des gorges pour faire découvrir à Michael la belle ryolite rouge. Emerveillé par la beauté du site, les souvenirs de l'Australie reviennent... Et il confirme sans problème le niveau 6b+.

J'en profite pour retenter mon projet mais je craque sous le relais, trop fatigué. Il faudra revenir (yes!!!).
Verdon: Nyctalopes et ORNI (Objet Renfougnian Non Identifié)

Dernière journée dans les gorges pour clore ce trip "fissures verdonesques".

Au programme une combinaison de voies mythiques où vont se succéder l'une des plus belles fissures de la région et des longueurs de ramping d'anthologie qui ont donné le nom à la voie.

Michael n'est néanmoins pas mécontent de rejoindre le plateau; c'est qu'il a fallu s'empoyer pour gravir ces vacheries!!
Verdon: Les Barjots

Aujourd'hui les gros friends sont de sortis!

Dans le registre horreur de fissure, la première longueur est caractéristique pour le grimpeur peu familier de ce style déroutant...

Mais une fois que l'on a bien engagé, que l'on s'est bien frotté et que l'on a bien sué, on ne peut que profiter de la suite qui est de toute beauté et originale à souhait!
Verdon: Le dièdre des Aixois

Un grand jour pour Michael qui va découvrir un mythe de l'escalade mondiale pour commencer sa liste de courses: les gorges du Verdon!!!

Et pour cette première voie, nous nous jetons dans le vif du sujet avec ce mini big wall, véritable terrain d'aventure ou toute la panoplie du grimpeur va être nécessaire (coinceurs, pitons...).
Après une attaque sanglier, une grande traversée plein gaz mène à un rappel qui intrerdit tout retour en arrière, pas le choix, il va falloir sortir par le grand dièdre.

Michael prend conscience que les cotations terrain d'av, ça tabasse un peu plus que celui de la salle d'escalade!
OCTOBRE 2016
Falaises du Blavet

Le beau rocher rouge de l'Estérel est très agréable à cette saison! Marie apprécie mais ne trouve pas l'escalade si facile que ça.
Gorges du Verdon: Le pilier des écureuils

Une voie magnifique et très variée sur un rocher parfait. On a adoré!
Les Vuardes: Exaltation

Micha a besoin de travailler sa technique, qu'à cela ne tienne, je l'emmène aux Vuardes. Pas le choix ici il faut poser les pieds!
Val d'Aoste

La vallée d'Aoste toujours bien ensoleillée recèle de petits secteurs toujours bien exposés. Des voies courtes et intenses où il faudra se sortir les doigts!
Falaise Rino

Pluie fine ne arrivant sur notre terrain de jeu habituel, on cherhce alors un secteur un peu plus abrité, l'occasion de tester de nouvelles lignes. Et il ya de quoi bien s'occuper pour la séance même si les sorties se font les doigts dans la gadoue!
 Escalade dans le Haut-Giffre

Une bonne séance sur des voies techniques et contis, le pêchon revient...
Gorges du Giffre

Jour de pluie, mouillés pour mouillés, on se motive pour remettre les combis et découvrir ces belles gorges.

Après une première partie délicate où il faut se méfier de quelques mouvements d'eau, une marche aquatique nous amène dans un superbe défilé où il est possible d'enchaîner de jolis sauts.
Canyoning: cascades d'Arpenaz

Une longue descente commencée les pieds dans la neige. Si la partie supérieure n'est que modérément aquatique, celle-ci réserve d'étonnants et très beaux creusements.

La seconde section s'annonce grande ambiance avec la descente de la superbe verticale bien visible depuis la vallée. Arrosage garanti et attention à ne pas s'emméler dans les cordes et à bien vérifier les relais...
Anthon

Poursuite de l'entraînement sur cette falaise rapide d'accès. Micha commence à être à l'aise avec les mouvs de 6c et moi je retrouve mes marques dans les 7b.
Canyon de la Saufla intégral

Grosse motiv pour une descente mythique qui commencera saut à pieds joints dans une vasque gelée, de quoi vous mettre dans l'ambiance!!

Rester toujours en mouvement et être efficace dans les manips aura été une préoccupation constante pour ne pas se geler.

Après les grandes verticales arrivant tout droit des glaciers, la seconde section plus encaissée imposera une grande vigilance quant aux mouvements d'eau. Ca pulse grave là dedans!!
Anthon

Petite séance avec ma chérie qui se remet tranquillement à la grimlpe. 6b tout de même...
Les Vuardes: L'air du temps

Une voie superbe à déguster sans modération en ces belles journées d'automne. Michael appréçie même si peu coutumié de ce style exigeant techniquement. Mais pas d'inquiètude, on va y revenir!!
Falaise d'Anthon

Bonne séance s'entraînement sur ce site typiquement haut-savoyard: calcaire lisse et parfois patiné. Nous on aime!
Torrente Bouro

Un très joli canyon, ludique sur rocher sculpté propice à tous les jeux. Même si un peu court, on a adoré d'autant qu'il est possible de l'enchaîner avec une autre descente toute proche...
Canyoning: Torrente Colomba

Une des grandes descentes du Val d'Aoste.

Une approche assez longue a gardé à ce canyon son caractère sauvage. Mais la récompense sera bien là dans la seconde partie très encaissée dans de hautes gorges où les eaux s'accumulent. Grandiose! et bravo à Michael pour son premier canyon!!
Canyon de Chalamy

Après une bonne nuit passée dans le charmant fort de Macchaby, nous avons à nouveau revêtu les combis.

Cette fois-ci pour descendre une des plus gorges de la région qui nous réserve de nombreux jeux ludiques dans de très belles piscines!
Val d'aoste: canyon de Pacoulla

Découverte de l'activité canyoning avec la famille Lanne. Et de suite on se met dans l'ambiance avec un rappel en fil d'araignée te un joli saut.

Mais le meilleur est à venir dans cette gorge bien encaissée avec le toboggan où chacun pourra se transformer en homme canon!
SEPTEMBRE 2016
Salève: l'Arc en Ciel

Michael ne pouvait débuter sa vie de grimpeur sans cotoyer le mythe! Exigence et engagement de rigueurs pour cette superbe voie. Un bon test; à refaire régulièrement...
Mont Blanc 4810m
CANYON DE PACOULLA
CANYON DE CHALAMY
Le Pertuis, voie du Char à Banc
ANTHON
LE SALEVE!!!

Première en grande voie pour Micha. Nous choisissons le Salève, terrain idéal pour apprendre les manips et travailler la technique...
TRAVERSEE DE L'ADAMELLO
CIMA PRESANELLA 3558m
Mont Blanc, arête des Bosses 4810m
Traversée Aiguille de Roc-Grépon
Aiguille de Roc, pilier Cordier
AOUT 2016
Pointe Walker, traversée Rochefort-Jorasses 4208m
Petit Bargy, voie des dalles
La Duchère, Le nain jaune attend
Traversée des arêtes de Rochefort (Calotte, Dôme, Aiguille) 4015m
Traversée des Jorasses (Pointes Croz-Hélèna-Margherita-Young) 4110m
Grandes Jorasses, arête de Tronchey (pointes Walker et Whymper) 4208m
Aiguille de l'Eveque 3258m
Clocher du Brévent
Aiguille du Peigne 3192m
Rif d'Oriol
Les Rouies 3589m: La Mafia
Les Gillardes (Dévoluy): Fort, Fainéant, Frileux
Les Vuardes: voie Christian-Anselme

Aujourd'hui j'emmène Guillaume découvrir l'une de mes falaises préférées de la vallée de l'Arve: les Vuardes, aux cotations réputées un poil sévères...

Et pour cette première, nous allons gravir une voie bien old school, très typée montagne, dièdres lisses et fissures à gogo!
Pas facile pour Guillaume peu accoutumé à ce style à l'ancienne mais il s'accroche, donne tout et finalement foule le plateau sommital tout sourire, heureux d'avoir grimper cette raide et sauvage paroi calcaire!

La prochaine fois rdv dans le désert...?
Dôme de neige des Ecrins 4015m

Après avoir traversée la jolie arête qui mène à la brèche Lory, il ne m'aura pas fallu longtemps pour convaincre mon compagnon de remonter 5min vers le dôme, histoire d'empocher un second 4000 dans la journée!

D'autant qu'en parcourant la longue descente jusqu'au Pré de Madame Carle, il ne se voyait vraiment pas tout remonter à l'avenir...

La boucle est cette fois belle et bien bouclée, un beau et long voyage! Bravo Antoine!!
Barre des Ecrins, pilier sud 4102m

Canyon de Coiserette (Jura)
Mont Blanc 4810m et Dôme du Goûter 4304m
"Le temps que nous vivons n'a pas besoin de jeunes-canapés, mais des jeunes avec des chaussures, mieux encore, chaussant des crampons".

Pape François, 30 juillet 2016
JUILLET 2016
Marmolada, face sud, viaTomasson 3342m
Cima Ombretta 3011m
Cima Brenta 3151m
Campanile Basso di Brenta, voie Preuss 2883m
Ferratas Dalagiacoma, Bocchette Alte et Detassis

"En via ferrata, on oublie tous ses tracas." et puis c'est tout!
Ferrata Sosat
Ferrata Bocchette Centrali
Cima Tosa 3173m
Ferratas Castiglioni et Brentari
Brenta: Lac d'Agola et falaise "Bugs Bunny"
Marmolada, Punta di Penia (arête ouest) 3343m
Dolomites, Val di Fassa
Aiguille du Tour 3540m
Pigne d'Arolla, traversée 3796m
Col de la Doriaz

Découverte du massif des Bauges et de ses jolies falaises avant de retrouver la famille pour une journée de repos.

Par chance, la falaise est un peu ombragée, idéale pour supporter les fortes chaleurs. Quel plaisir de se trouver un beau projet "old school" où technicité et précision sont impératifs!
Alphubel : Feechopf et Eisnase 3950m

Une journée splendide où Ann va devoir se surpasser pour affronter l'arête vertigineuse du Feechopf. Heureusement Johann, son amoureux, est là pour la rassurer sur les sections aériennes en neige et les passages d'escalade en rocher délicat...

Un petit baiser au sommet pour fêter ce bel exploit et nous voilà repartis en direction de l'Alphubel et sa belle arête de neige. Nous sommes étonnament seuls dans ces immensités glaciaires, c'est magnifique.

La progression est fatiguante car le soleil a déjà bien ramolli la neige et nous décidons finalement de commencer la longue descente vers les jolis alpages de Täsch.
Tours d'Areu, 4ième tour

Marie n'avait pas encore exploré les belles tours calcaires sur les hauteurs de Sallanches. Nous voici donc partis au pas de course dans de raides pentes herbeuses afin de bien se chauffer avant la grimpe!

Arrivés à l'attaque, de grandes dalles compactes de rocher gris promettent une escalade captivante, sur les pieds bien sur!

Résultat: un must de la vallée où l faudra vite revenir!!
Mont Blanc, Grande Bosse 4513m

Première expérience alpinistique pour l'équipée luxembourgeoise emmenée par les très affutés Laurent et Maé!

Après avoir rejoint tranquillement Tête Rousse sous un soleil de plomb, il est tant de s'inititer aux techniques de cramponnage avant de se reposer en rêvant à l'impressionnante ascension de l'aiguille du Goûter...
Dans le couloir, Patrick a laissé du jus et Bernard a du surmonter ses angoisses dans les rochers raides. C'est donc bienheureux que tous franchisssent le palier du nouveau refuge avant que l'orage ne gronde!

Pour l'étape finale, un froid de canard s'est installé sur le Mont Blanc et malgré leur allure rapide, mes compagnons sont saisis par la caillante et nous trouvons plus sage de rebrousser chemin à quelques encablures du sommet.

Qu'importe ce dernier ne paie rien pour attendre, mes amis n'ont pas dit leur dernier mot...!
Mont Blanc, arête des Bosses 4810m

Depuis le temps que Laurence et Annick attendaient un  créneau favorable à l'ascension. Cette fois c'est chose faite. Quelle jolie manière pour Annick de clore sa carrière d'alpiniste, elle qui va pouvoir désormais se consacrer seureinement à ses petits!

Courageusement elles ont affrontés la tempête et le froid dans l'Aiguille du Goûter avant de garder le cap sur l'arête des Bosses malgré de fortes rafales qui avaient fait rebrousser chemin bon nombre de cordées...

Le retour vers la vallée, sera long, la fatigue et les jambes de Lolotte étant passées en mode limace! Mais leur tenacité et quelques sessions de luge tractée nous permettront de rejoindre enfin le train.

Bravo les filles, vous êtes au top et cette fois vous n'avez même pas trichées au rami!!
JUIN 2016
Allalinhorn, Hohlaubgrat 4027m

Et un 4000 de plus pour ma fausse escargolette préférée!!

En pleine préparation pour le Mont Blanc à venir, nous décidons de partir en territoire suisse pour faire le point sur notre forme. Là, nous attendent de jolies arêtes propicent à s'exercer au cramponnage et à de longues traversées solitaires...

Une fois passé le bonheur du sommet, il nous reste encore la longue descente jusqu'à Britannia dans une neige profonde en plein cagnard, ambiance traversée du désert garantie!

Sa plus longue et difficile course selon Pascale qui trouvera néanmoins encore un second souffle à la vue du refuge maintenant tout proche. Bravo!

Un petit entraînement en Islande et rdv sur le Mont Blanc...
Dômes de Miage 3673m

Brexit annoncé ce matin, il est temps pour Nat de prendre des congés!
Les dômes sont en excellente condition et qui plus est étonnament oubliés en ce début de saison, parfaits pour oublier les dossiers de l'UE.

Arrivés au Mauvais Pas, nous ne pouvons que constater une fois encore l'importance du recul du glacier de Tré la Tête. Le chaos de la moraine s'agrandit toujours un peu plus...

Le lendemain, Nathalie progresse d'un bon pas et nous nous offrons un aller-retour au 4e dôme, le plus haut, avant de poursuivre sur la traversée classique jusqu'à la Bérangère. Nous sommes seuls et au-dessus des nuages, c'est magnifique!

Certes la journée n'est pas terminée, et nous savons que la descente par le sentier de Tré la Tête n'aura pas de pitié pour nos orteils et nos genoux mais désormais quand Nat ouvrira ses volets, elle pourra dire "Je l'ai fait"!
Mont Baron: Zig Zag

Comment renouer avec l'escalade en douceur sans se faire peur? Sur les belles cannelures grises des Aravis, pardi!

Les hauteurs du lac d'Annecy recèle en effet de jolies envolées grimpesques. Après que Nat se soit remémorée la technique du rappel en fil d'araignée, nous voilà au pied du mur, prêt à louvoyer au plus facile notamment dans la traversée médiane.
Cette dernière est bien caractéristique de la "dallouze" où il nous faudra trouver un parcours en zig-zag pour contourner une section à la prise cassée...

Nous atteignons le haut de la paroi juste avant que le soleil ne tape trop fort. Il ne nous reste alors plus qu'à nous frayer un chemin entre les touristes jusqu'au sommet du Mont Baron pour un pique-nique bien mérité.

C'est trop top l'escalade!!
Tours d'Areu: Pas si bémol que ça!

Guillaume a bien besoin d'améliorer sa pose de pied, c'est qu'il a trop de force le bougre et il en oublierait la technique!

Le calcaire raide des tours d'Areu est tout indiqué car ses escalades réservent au grimpeur des sections de dalles obligatoires, pas moyen de tricher...

Après une approche réduite au minimum grâce au 4x4, c'est en réversible que nous entreprenons l'ascension de la paroi. Le départ donne le ton: concentration et engagement de rigueur. Guillaume se lance à son tour et il va vraiment m'impressionner en surmontant un passage bien expo, ça progresse!!

La longueur clé trempée avec beaucoup de résurgences, demandera une bonne dose de détermination avant que Guillaume ne poursuive son travail de continuité.

Tu l'auras bien mérité ta tarte à la myrtille, bravo!
Juste pour rire: une petite vidéo sur les guides suisses!
(Les tout petits bonheurs - Skip Panatier)



Tour Ronde 3792m, pente est et arête Freshfield
Vierge 3244m et Petit Flambeau 3440m
Aiguilles Marbrées 3535m
Pilier Lomasti: La Rossa e il Vampirla
Paretone Machaby: Oltre le bocce della bionda
Cascade de Doran
Vidéo weekend alpinisme sur la Vallée Blanche Juin 2015 (Merci Jean-Claude!).
Avec Marie-Christine, Valérie, Eric et Jean-Claude.

Falaise de Châtillon
Grande Candelle: arête de Marseille
Saphir d'En Vau
Calanques: Traversée Ramond
Vidéo Haute route alpine Chamonix-Zermatt avril 2016. (Merci Nico!)
Avec Schuschu, Pinois, Greg, Berni et Marie.

Le Sapey: Délit de fuite
Les Grandes Suites: Harmonie
Berchtesgadener Hochtron: Südwand
Untersberg (Allemagne): Anfängerfreunden
Martinswand: Kaisermax Spätlese
Karwendel: Ostriss
Martinswand (Autriche): Der Flotte Dreier
MAI 2016
Pic Tarija 5240m et Pequeno Alpamayo 5410m

Alors que Claire s'apprête à repartir en France, avec Mano nous nous démenons pour organiser notre trajet pour le massif du Condoriri, notre chauffeur répondant au abonné absent!
Finalement nous parvenons à partir mais en arrivant au village, fête oblige, impossible de trouver des animaux pour le portage... Heureusement en insistant un peu, notre chauffeur accepte de jouer au 4x4 ce qui nous permet de regagner 2h et de nous approcher du hameau suivant où nous trouverons une mûle. En Bolivie, rien n'est sur mais tout est possible!!!
Laguna Chiarkhota 4670m
Cerro Huyana Potosi 6088m
Nevado Chachacomani 6074m
Tiwanaku
Nevado Illimani 6438m
Nido de Condores 5450m
Sud Lipez et Salar d'Uyuni
Tunupa 5100m
Volcan Licancabur 5916m
Cerro Uturunco 6008m
Tupiza: canyon de l'Inca
Bolivie: La Paz, Sucre, Potosi...
AVRIL 2016
Selle de l'Albaron 3474m

Dernière journée de raid, Mano a soufflé ses bougies et pour l'occasion nous avons commandé le grand beau temps.

Quasi grasse matinée pour laisser au soleil le temps de réchauffer la face glaciaire sous le sommet de l'Albaron. En effet, les possibles accus dues au vent fort suivies d'un froid intense laissent planer le doute sur la nivologie...

C'est donc paisiblement que nous évoluons entre séracs et crevasses, ébahis par tant de beauté. Malgré la fatigue accumulée, nous repoussons sans cesse le point d'arrêt car les conditions sont bonnes et nous débouchons finalement sur la belle Selle de l'Albaron. Bravo à tous et standing ovation pour Colette qui a du gérer un mal de Hanche...
Nous choisissons la descente versant Bonneval, la neige y est excellente et il n'est pas utile de s'engager déjà fatigué dans une pente exposée. Bien nous en prend, nous avons droit à 2 déchaussages dans les premiers virages!
Menés par Claude (gné gné gné!!), s'en suit une orgie de godilles dans la pente médiane. Même Dominique impressionnée par la pente, finit par enclencher ses premières courbes et se prend au jeu.

Un raid splendiose en conditions hivernales et un bien bel anniversaire pour Mano entourée de ses amis qui ont pu se rassurer pleinement sur leurs capacités en raid à ski! On pense déjà à la saison prochaine et Sophie se prend même à rêver de Tobleronne...
Traversée Carro-Evettes: les 3 cols

Aujourd'hui programme chargé: nous devons traverser 3 cols pour rallier les Evettes. Hors un vent du diable a soufflé toute la nuit et le brouillard semble avoir fait son retour. Et pour corser le tout le thermomètre annonce -17°, la faute à El Nino il paraît!
Le gardien pense que nous allons abandonner et passer par la vallée...C'est donc plein d'incertitudes sur les conditions nivologiques que nous décidons tout de même de passer le premier col. Doudounes et mouffles sont de rigueurs pour Sophie!

Bien nous en a pris,en haut des Pariottes, le vent continue son travail mais la vue est splendide! Et la première descente un régal!!

Je pars devant pour tracer et jauger la remontée au col de Trièves, passage clé de la traversée. Quelques petites accumulations se sont formées mais nous parvenons à les contourner en prenant des précautions... Il ne nous reste plus qu'à franchir le glacier du Mulinet dans une ambiance montagne sauvage et solitaire, magnifique, et nous voici en haut du col du Grand Méan.

Vent de face pour la descente, il nous faut donc pousser encore jusqu'au beau vallon de la Disgrace où nous pouvons enfin lâcher les chevaux et profiter du soleil.  Bravo à tous pour ce joli coup de poker! Le guide est fier de son équipe qui a bien méritée sa bière et une bonne sieste pour Claude!
Haute Maurienne: Aiguille Percée 3437m

Après des retrouvailles au joli village de Bonneval Sur Arc avec toutes mes demoiselles et Claude venu me soutenir dans cette épreuve, il est tant de remonter le long plat qui mène au pittoresque hameau de l'Ecot.

Le printemps semble bien en place, l'herbe et les marmottes sont de retour, il nous faudra ainsi porter les skis pour rallier les Carro (Colette adore ça!). Le lendemain changement d'ambiance, retour de l'hiver et c'est dans un épais brouillard que nous effectuons notre première ascension. Nos dernières conversions en plein vent entre les rochers sont délicates (pour le plus grand plaisir de Domi!). Nous l'avons méritée notre vue sur le versant italien!

Mais la chance est avec nous et le temps se déchire pour la descente. Chacun profite alors de cette superbe poudreuse pour envoyer de belles godilles! Nous arrivons à la cabane avec la banane et juste à l'heure pour déjeuner avec le vin chaud!
Après midi tranquille en compagnie du très sympathique gardien à rêver des tribulations canadiennes de Mano...
Monte Cucco

Dernières séances de grimpe avant longtemps. En effet cette année je troque mon printemps d'escalade contre un voyage en Amérique du Sud...

Je profite donc à fond des beaux dévers à trous et des dalles diaboliques de Finale!
Rian Cornei

Encore une falaise majeure avec des trous bien tranchants et des voies qui font mal aux orteils.

Par chance le soleil n'a pas duré, ce qui nous a redonné un peu d'énergie pour réussir de très jolies voies!
Bric Scimarco

Du gris, encore et toujours du beau gris..., un rocher exceptionnel pour des voies toutes plus belles les unes que les autres!

Un véritable hommage à l'escalade technique, j'adore Finale!
Finale Ligure: Boragni

Retour en terre sainte pour la grimpe! Escalade à l'ancienne où il faut savoir poser les pieds et récup à grand renfort de pizzas!!!

Grâce à ce régime, Marie parvient à se surpasser, bravo!
Escalades valdotaines

Une fois encore le soleil brille côté italien alors que la neige fait son retour dans la vallée de Cham. Marie propose donc de passer l'après midi du bon côté du massif!

Certes Eole et ses rafales était là pour repousser nos assauts mais j'y verrai plutôt un bon moyen de sécher les prises et d'enchaîner les longueurs!
Cham-Zer étape finale: Col de Valpelline 3562m

Un peu de fatigue au réveil ce matin, faute à la double étape de la veille ou aux tournées de breuvages divers, les 2 peut être? et ce brouillard qui fait son retour pour notre dernière journée.

Nous passons donc successivement sous une fine neige les cols du Mont Brûlé et de Valpelline en compagnie de valaisans, toujours aussi "agréables", alors tout va bien! Puis nous sommes bien heureux de trouver les piquets qui marquent la descente du glacier du Stöckli hyper-crevassé...

Le cervin est devant nous, si si je vous jure, il est très beau même si on ne le voit pas! Nous n'avons alors plus qu'à nous laisser glisser sur les pistes de Zermatt, enfin il faudra encore pousser un peu sur les cuisses car les Suisses ne savent pas faire des pistes qui descendent, "ah les salopards" dixit Greg...

En puristes nous refusons de monter dans les taxis, et nous rejoignons l'Eglise comme il se doit: à pieds!
Félicitations à tous pour ce raid hors-norme en version alpine et sportive...
Cham-Zer: Col de l'Eveque 3382m

Après un dernier regard sur notre super bivouac (Pinois verse une petite larme) nous affrontons la tempête pour rejoindre le col du Sonadon. A partir de là, les rigueurs de la nuit sont vite oubliées lorque nous faisons les premières traces sur le glacier du Mont Durand dans une neige hollywoodienne!

Seuls 100m de conversions dans du raide viendront perturber cette descente fabuleuse, mais Greg adore ça!!

Arrivés au front du glacier d'Otemma, les choses sérieuses vont commencer: de longs kms de glacier à remonter en plein soleil. La traversée d'un désert blanc en somme, attention aux cloches (géantes pour le courageux Berni) et aux sabots sous les skis! Heureusement le paysage est à la grandeur de l'effort dépensé et nous fait tenir un bon rythme!

La traversée en descente du col Collon jusqu'au refuge Nacamuli ne sera plus qu'une fomalité malgré une fatigue bien présente pour tous, vite un coca et les bières, c'est qu'on a un anniversaire de guide à fêter!!
Cham-Zer: Plateau du Couloir 3660m

Mauvais temps prévu en milieu de journée, un départ encore matinal qui a failli virer à la catastrophe avec 2 déchaussages de skis intempestifs! Par chance les skis ne s'arrêtent pas bien loin, ouf Greg et Pinois s'en tirent bien!

Encore des conversions techniques pour rejoindre la cabane de Valsorey, le guide reste à la parade... Nous ne nous attardons pas et attaquons rapidement le passage clé du raid: la remontée du Plateau du Couloir. Nos deux cordées avancent rapidement et le plateau est vite rejoint, mes amis découvrent alors le bivouac où ils vont passer la nuit. quand nous ouvrons la porte de cette petite boîte de conserve, ils croient d'abord à une blague: si si je vous jure on va dormir là!!

Finalement une fois tous installés sous les couvertures et avec un bon bol de soupe chaude, l'abri paraît plus confortable. Les psaumes du nouveau testament tombent à point pour réchauffer l'atrmosphère!! Le réchaud tourne toute l'après midi et il faut bien attendre son tour pour pouvoir sortir de son lit... Schschu immortalise à la caméra ce moment qui restera j'en suis sur longtemps dans la mémoire de toute l'équipe!
Cham-Zer: Col de Montorge 2922m

Nous quittons l'Hospice de nuit éclairés par nos frontales afin de profiter au mieux de bonnes conditions de neige dans les descentes.

La neige est dure pendant la montée et exige donc des conversions délicates surtout pour la Truite toujours aussi raide et pour Berni qui vient de casser un couteau. Je sors donc le fil de fer pour une réparation de fortune...
Deux cols plus loin gravis skis sur le sac, nous voici enfin au soleil et prêt à descendre de grandes pentes de neige vierge encore poudreuses. Un régal!! Pinois n'en revient pas, il vient là de faire les plus belles godilles de sa vie!

Nous savourerons cette superbe descente en passant l'après midi dans la très agréable cabane du Vélan où nous serons seuls avec 4 norvégiens un peu exubérants!
Cham-Zer: Fenêtre de Ferret 2698m

Une longue étape marquée par la traversée scabreuse du col dans le brouillard, pas facile de s'orienter... Heureusement, les croix et ave maria dispersés tout le long du chemin nous permettront de trouver les tunnels du col du grand Saint Bernard puis l'Hospice, havre de paix original largement apprécié par tous.

L'après midi sera en effet passée paisiblement entre le bar pour déguster des Chimays et le salon pour des ateliers pansements (pour les cloches belges!), lecture, puzzle...
Cham-Zer: Col de la Grande Lui 3419m

La remontée du bassin de Saleina se fait à un bon rythme dans une montagne qui a retrouvé toute sa tranquilité.

Crampons et piolet sont de sortis ce matin pour franchir la raide pente du col de la Grande Lui. L'arrivée au sommet est majestueuse avec une vue imprenable sur le Mont Dolent et l'Aiguille de l'Amône. Là nous retrouvons la foule des suisses montés depuis la vallée. Petite pause contemplative puis nous attaquons la descente avant que la neige ne ramollisse... Le timing est parfait, neige de printemps en haut, poudreuse en bas, du grand ski!!!

Tout le monde a la banane surtout lorsque nous déchaussons devant la terrasse ensoleillée de l'auberge de La Fouly. Ca promet une bonne après midi chopines au soleil; mes belges vont avoir leur quota de vitamine D pour l'année!!
Haute Route Chamonix-Zermatt: Col du Chardonnet 3321m

Journée splendide pour bien débuter notre traversée. La montagne est bien blanche, toutes les faces nords sont prises d'assaut par les skieurs de l'extrême, tellement les conditions sont bonnes...

L'équipe de Trail de Bastogne, Pinois et Marie en tête, peut donc commencer à parfaire sa technique des conversions en toute sérénité malgré quelques incidents techniques: rondelle de bâtons perdus dans la benne pour Greg, fixations non réglées pour Berni... Et déjà nous ressentons l'altitude surtout après une nuit blanche passée à conduire, bravo Greg!!

Heureusement après l'impressionnante descente du col en rappel chère à Schschu, un joli bivouac suisse nous attend pour la fondue...
Hospice du Grand Saint Bernard

Une montée dans un désert blanc, ambiance lunaire puis vient la chaleur de l'hospice qui surgit du brouillard, un petit coin de paradis où nous sommes gentiment accueillis avec un bol de thé chaud!

J'ai pris cette photo pendant la montée et je crois qu'ils ont commis une erreur en échangeant St Bernard avec St Antoine, on ne peut pas leur en vouloir ce sont des Suisses!
Vallée Blanche, Petit Envers

Je retrouve avec bonheur Agnès et HP pour le hold-up de la semaine: la première trace sur l'itinéraire du Petit Envers de la Vallée Blanche!
Et cette fois le vent ne nous arrêtera pas!
Un petit coup d'oeil au bivouac Vallot où nous étions passés l'an dernier puis nous dévalons l'arête de l'Aiguille.

Malgré une première partie en neige soufflée, mes deux amis étant très à l'aise sur leurs skis, nous avons tout le temps de profiter de cette belle journée. Petite pensée pour la famille et tout particulièrement pour Philippe lorsque nous ouvrons la voie à travers les crevasses suivis par deux skieurs quelque peu perdus et perplexes!

Pause contemplation sur les séracs du Géant à la terrasse du Requin avant de profiter d'une excellente neige de printemps en descendant le couloir du Requin où HP va nous montrer ses talents en backflip!

Et pour finir, nous visitons la grotte de glace avant la remontée sportive jusqu'au Montenvers pour un petit remake de "Nous c'est nous"... Agnès peut alors savourer cette belle journée d'anniversaire avec un bon verre de vin!!
Falaise des Gaillands

Le foehn n'en a pas fini avec nous, nous resterons donc dans la vague d'air chaud en vallée de Chamonix sur le mythique Rocher des Gaillands cher à Roger Frison-Roche.

C'est l'occasion pour Manu et Cyrille d'apprendre les techniques de progression et d'assurage en vue d'être plus à l'aise sur les courses rocheuses en Haute Montagne.

Et d'emblée mes compagnons ne vont pas chômer, car de suite ils partent en tête de cordée et vont même progresser en grosses chaussures et sur coinceurs!
Une bonne dose d'adrénaline et d'émotions quand ils faut s'élever en choisissant son itinéraire et l'emplacement des points d'assurage... Il paraît alors bien loin le lac aux crevettes!! Heureusement Emmanuelle est venue les encourager!

Bravo messieurs les pompiers, stage Grimp validé!
Cascade à Cogne: Patri de droite

Gros foehn sur le Mont Blanc, nous décidons de tenter un coup de pocker en partant pour la mecque de la cascade, le val de Cogne où nous espérons trouver encore une cascade qui aura résistée au redoux...

Après une bonne suée dans le parc naturel du Grand Paradis où les chamois foisonnent, c'est sur la célèbre cascade de Patri que nous trouvons notre bonheur! La glace est bien tendre, idéale pour ancrer les piolets sans trop d'effort.

Le dernier ressaut plus raide, un bon 4+/5, demande plus d'attention et va permettre d'éprouver la technique et le mental de Manu et Cyrille. Mais moyennnant une petite chute et un joli pendule, c'est avec les bras bien gonflés et le sourire qu'ils arrivent au sommet de ce mur des lamentations qui concluent les 250m d'ascension!

Un rappel plus tard et ils s'imaginent déjà recommençant l'expérience en djellaba!!
MARS 2016
Val d'Aoste: La Ravoire

Qui a la bonne idée d'aller grimper en Italie un jour de retour des vacances de Pâques avec la queue au tunnel? Marie et moi, bien sur!!

Hormis ce petit contretemps, encore une bonne séance sur du beau caillou où des doigts d'acier sont recommandés.

Marie progresse dans son projet, tous les mouvements passent, il n'y a plus qu'à enchaîner...
Hautes Alpes: Orpierre

Stage de 4 jours où je retrouve avec plaisir Rémi, Fanny, Benj, Cynthia, Stéph et Youpi.

Nous alternons siestes au soleil et voies dures dans la collante de l'ombre, des conditions idéales! Et malgré des doigts bien meurtris, Rémi fini même par payer ses pizzas!
Le Sautet 2622m, Couloir des Saints Porcs

Malgré l'absence totale d'info sur une quelconque descente ultérieure, depuis le temps que je l'observais sous tous ses angles la face ouest des Aiguilles de Varens, je pressentais une descente possible. Il était temps d'y aller. J'appelle Stéph et comme toujours il est chaud pour ce genre de projet aventureux!

Le sommet est vite rejoint, et nous allons bientôt savoir ce qui se cache derrière la combe sommitale où ça plonge franchement? La pente est raide, des rochers affleurent, petite incertitude pour savoir si c'est skiable, je choisis le couloir central, ça passe, trop grisant!! Stéph me rejoins sur la large pente médiane avec la banane!

Sous de grandes aiguilles à l'allure dolomitiques, nous skions un immense toboggan suspendu au-dessus d'une grande barre rocheuse, ambiance garantie! Quelques virages banzaï au bord du vide et il est temps de sortir le marteau et équiper un rappel pour rejoindre le socle. L'ambiance ne faiblit pas dans ce rappel où le rocher est bien pourri, attention aux assiettes pour les cochons pendus et un nom tout trouvé pour le couloir!

Ouverture ou répétition? On ne sait pas mais une journée de folie avec de la neige parfaite de haut en bas, ça oui!!

Topo skitour ici: Couloir des Saints Porcs
Vallée Blanche

Crampons, baudriers, arvas, cordes... c'est sur-équipés que nous entreprenons la descente de l'arête de l'Aiguille du Midi avec Mano qui joue l'apprenti guide avec Jean-Marc.

Une fois troqué les crampons par les skis, la descente commence sous un grand ciel bleu sur de grandes bosses gelés, Andrée doit alors retrouver les bons réflexes pour bien déraper. Mais voilà que nous avons perdu Alain et Jean-Claude qui vont se faire gronder par le guide!

La neige est douce et agréable à skier, de quoi rassurer tout le monde. Notre arrivée à la Salle à Manger est marquée par la chute en crevasse d'un parapentiste égaré dans les séracs, nous déclencherons les secours mais nous apprendrons malheureusement plus tard qu'il décédera sur le coup...

Pour la suite de la descente, nous irons visiter les canyons de la Mer de Glace pour le plus grand plaisir de Mano avant la surprise du chef: la remontée des escaliers du Montenvers... Bravo à tous!!
Initiation ski de rando: Chalet de Mayères

Grande première en rando à ski pour les amis de Mano.

Malgré un cahier des charges bien rempli en termes de dénivelé et raideur de pente, nous arrivons à trouver une rando adaptée à tous les participants qui ont passés une soirée de la veille bien animée!

Après un réglage des fixations d'Ariane à coup de tire-bouchon et un petit apprentissage pour le chaussage des fixations, nous allons pouvoir tester les premières conversions sur les alpages de Mayères.
Alors que Pierre et Alain s'envolent en faisant la trace, ça papotte derrière entre Mano et Ariane!

Nous atteignons finalement tous le sommet à l'heure du pique-nique avec un verre de vin chaud pour reprendre des forces avant la descente! Et c'est dans un style improbable que Thierry et Jean-Marc prennent les devants pour lisser la trace à Andrée et Jean-Claude.
Col supérieur du Chardonnet 3323m

La traversée du Col du Chardonnet: la premère étape de la célèbre Haute Route Chamonix-Zermatt.

Après la descente à travers les crevasses du glacier d'Argentières, il vous faudra remonter des pentes souvent en neige dure, couteaux indispensables pour progresser sereinement jusqu'au Col...

Et si la foule s'agglutine au départ du rappel, pensez au col Supérieur quelques mètres plus haut, beaucoup plus tranquille et skiable!
Aiguille d'Argentière 3900m, couloir Barbey

Une belle journée en montagne en solitaire pour profiter de 600m de pentes soutenues dans un magniffique couloir!

Les 2 premières tentatives avec mon ami Lionel avaients été avortées en raison des conditions nivologiques, la 3e aura été la bonne.

Une neige qui malgré le soleil ne décaillera pas mais quelle ambiance, un régal!!
Aup de Véran 2437m, couloir NW du Grand Grenier

Encore un peti sommet facilement accessible moyennant une petite rando au départ des pistes de Flaine et qui propose plusieurs jolis descentes pour s'initier au ski de couloir.
Tête du Colonney 2692m, combe de Monthieu

Le sommet phare du secteur, rapidement accessible depuis la station en traversant la tête des Lindars. Avec à la clé la belle et large descente de la Combe de Monthieu.

On repère au passage,pour une prochaine virée, la descente de la face nord entrecoupée de barres rocheuses...

Décidemment ce secteur des Fiz est un must pour qui veut alterner ski de station et rando de proximité!
Le Sautet 2622m, combe des Fours

Belle rando sauvage à deux pas des pistes de Flaine. Après une traversée d'arête inédite, le sommet est rejoint. Panorama splendide sur la chaîne du Mont Blanc malgré une pollution qui s'affirme malheureusement toujours plus...

Puis, la belle Combe des Fours qui garde la neige longtemps poudreuse, n'attend plus que nos skis, miam miam!!
Brèche Puiseux 3432m

Grosse journée de ski alpinisme avec Florent, Pol et Gilles. Au programme la descente de la vallée blanche quasi déserte ce matin avant de mettre les peaux pour remonter en direction des Périades.

La dernière partie s'effectue à pieds skis sur le dos, tout au mental pour déboucher en haut du raide couloir Puiseux. Ambiance garantie à la brèche!!

Un rappel plus tard et nous sommes au pied de l'impressionnante face nord des Grandes Jorasses où nous attend une longue descente.

Les cuisses sont raides après la montée pourtant il faut rester concentré pour éviter les crevasses avant de retrouver les pentes plus douces du glacier de Leschaux et de la Mer de Glace...
Vallée Blanche

La journée avait failli mal débuter malgré le dynamisme de toute la famille pour rattraper le temps perdu par les aléas du site internet de location...
In extremis nous avions notre benne mais c'était sans compter sur la paire de skis qui avait décidé de sauter de la passerelle de l'Aiguille du Midi! Aïe aïe aïe... Fort heureusement je parviens à nous faire livrer d'autres skis tandis que la famille s'équipe et visite le Pas dans le Vide. Céline retrouve alors le sourire!!

Etienne et Eloi ouvrent la marche sur l'impressionnante arête de l'Aiguille puis la descente se passe alors sans encombre sous un beau soleil en tentant de suivre la petite Brune! Nous pouvons alors savourer cette journée d'anniversaire d'Agnès avec un bon repas au Requin, c'est que Noé commençait à avoir faim! Il n'y a plus qu'à se laisser glisser jusqu'à Chamonix...
Vallée Blanche, Petit Envers

Un weekend de beau temps et 4 amis de la Seyfert Team tout droit venus de Champagne, de quoi passer un bon moment en montagne!

En effet la neige est parfaite pour le ski et nous allons pouvoir déambuler à travers les crevasses. A tout moment, nous aurions envie de dégainer l'appareil photo tellement c'est beau!

La bonne humeur et les blagues fusent aussi vite que les godilles et même la fatiguante remontée des Mottets n'enlévera pas la banane de leur visage! Une bonne bière pour fêter ça!!
Pente raide à la Pointe d'Areu: James Bond gully

Depuis longtemps nous avions repéré ce versant est de la Pointe d'Areu avec ses couloirs très exposés.

Moyennant un gros brassage dans la forêt, nous voici au pied du couloir où il nous faut escalader un premier ressaut. Il ne faut pas trainer dans la rande pente oblique suivante, en effet le soleil chauffe fort et nous risquons de nous faire emporter par une coulée. Nous décidons d'attendre que la face passe à l'ombre, ça tombe bien nous avons trouvé un superbe emplacement pour faire la sieste! Nous assistons alors à une succesions de coulées impressionnantes...

Le regel revenu, nous continuons notre progression avec quelques manips de corde et nous voilà enfin au sommet du couloir. La neige est maintenant croûtée, ça promet pour la descente! Stéphane ne se pose pas de question et remet les crabes tandis que je me risque à skier le plus possible. Grande ambiance mais l'erreur n'est pas permise, ce serait le grand saut...

Une fois rejoint le pied du couloir, la neige est à nouveau poudreuse et nous pouvons lâcher les chevaux. On peut même entendre Stéph crier "freeride"!!!!!
Ski de rando Aravis

La photo parle d'elle même!

Des conditions de neige magiques...
Pente raide au Bargy: cheneau Rosset

Après un brassage en règle pour faire la trace dans ce magnifique goulet en arc de cercle, il est temps de chausser les skis pour les premiers virages en pente forte de la saison!
Un gypaète barbu vient m'encourager, superbe!

La texture de la neige alterne entre poudreuse et chantilly, je me régale! Seule une étroiture demande plus de vigilance car les coulées canalisées par ce gigantesque toboggan ont fait apparaître glace et rocher.

La sortie est proche et je retrouve une poudreuse légère pour envoyer une jolie godille entre sapins et chamois... Génial!!
Thermes du Fayet

Dur dur aujourd'hui, nous commençons à fatiguer...

Les piolets font des étincelles et on se prend des plombs, gare au piolet volant!
La Ravoire

Des conditions idéales pour la grimpe: juste ce qu'il faut de soleil pour avoir chaud mais pas trop pour que ça colle.

Marie et Michael se tirent la bourre, à savoir qui va payer sa pizza? Bravo au jeune pour l'enchaînement de son premier 6b+ et à Marie pour avoir réussi ses deux projets à vue.

Pour ma part je continu de m'acharner comme un diable dans une nouvelle dalle diabolique, mais je n'ai pas dis mon dernier mot...
Aravis: ski de rando

Profitons de cette excellente poudreuse d'autant que le soleil est de retour.

Enfin de vraies journées d'hiver, les meilleures sans nul doute, un régal!
Dry aux Thermes

Petite session d'entraînement matinal avant le boulot, impec pour farcir rapidement mon collègue.

Un bon sport de bourrins!!!
Ski de rando Chaine des Fiz

Une randonnée sauvage et méconnue qui se mérite mais les efforts sont récompensés par une vue fabuleuse et une neige de cinéma...
Falaise d'Arvier

Une valeur sûre cette falaise qui pourrait bien devenir notre spot d'hiver favori. Parfait pour progresser techniquement.

Michael réussi enfin son projet. Mais la fin d'un projet en appelle un nouveau, ça n'en finit jamais avec l'escalade...

C'est ça qui est bon!
Dry Tooling

Journée maussade, idéale pour initier Michael au dry tooling. C'est la première fois qu'il tient un piolet et c'est surmotivé qu'il attaque d'emblée les dévers! Il faut un temps d'adaptation pour bien sentir la pose et le coincement des pioches, mais on peut progresser très vite.

Ca y est, il est accro et repart complétement pété mais plein de projets en tête...
Ski de rando Aravis

Créneau court avant l'arrivée du mauvais pour profiter des 40cm de poudreuse fraîchement tombée.

1600m tout de même dans de beaux alpages avec des perspectives panoramiques sur le massif du Mont Blanc.
Escalades Valdôtaines

Encore une bonne journée d'escalade à l'italienne.

Conditions parfaites pour réussir mon projet en dalle diabolique, un mythe de la vallée! Michael se bat comme un lion lui aussi et il ne lui manquera qu'un mouvement pour boucler le sien...

On va revenir...
FEVRIER 2016
Defile Wall

Nous avions repérés ce dernier secteur en faisant une halte en canoë et nous étions promis d'y revenir tester les quelques voies cachées à l'ombre de grandes parois.Le rocher tout à fait original est très intéressant et à base de petits cristaux très coupants.

Du pur plaisir pour une grimpe au calme dans un environnement idyllique!
Phranang Beach

La plage dédiée à la déesse de la fertilité comme en témoignent les sculptures phalliques disséminées partout au pied des voies, est aussi un superbe spot pour grimpeurs amateurs de voies typées blocs.

De quoi bien transpirer avant d'aller se jeter dans les eaux turquoises...
Thaiwand Wall

Mur majeur au rocher coloré avec une vue imprenable sur la baie. Idéal pour finir la journée, un must!

Et moyennant une petite longueur en solo en tongues, la marche de retour peut être agrémentée d'un joli parcours mi grimpe-mi spéléo pour profiter de vues inédites...
Cave Wall

Mini secteur surplombant une grande cave très esthétique!

Marie adore et y retourne pour enchaîner son projet maintenant que les coups de soleil pris sur le canoë sont apaisés...
Wee's present Wall

Cette fois c'est plutôt en forêt que nous allons tenter d'imiter mon nouvel animal favori: les petits singes, grimpeurs émérites!

Et ce sera bien à la fraîcheur des arbres que nous trouverons les plus belles escalades de notre voyage. De très jolies envolées techniques et variées!!
Krabi: Railey

A la recherche de fraîcheur, nous nous orientons en premier lieu sur les sites en versant nord.

Et aujourd'hui Marie va pouvoir s'exercer sur des colos sculptées dans de grandes falaises calcaires. Certaines voies auraient même un petit air de cathédrales gothiques!

Nous faisons la rencontre d'un sympathique couple d'américains: Kate et Aaron avec qui nous partagerons encore plusieurs journées.

Dans les temps de repos, nous prenons plaisir à regarder travailler de petits crabes profitant de la marée basse...
Thailande: Tonsai

Après une visite de Bangkok avec ses marchés animés et ses temples boudhistes, nous voici arrivés à Phra Nang, la mecque de l'escalade thaïlandaise, à l'extrême sud du pays.

Ici l'escalade est paradisiaque: on assure au bord de l'eau et une fois au relais, les yeux du grimpeur sont ébahis! Un panorama à couper le souffle sur les eaux émeraudes de la mer d'Adaman.

Certe les fortes chaleurs et l'humidité ambiante requièrent un temps d'adaptation d'autant que les voies en bord de plage ont tendance à se patiner plus vite mais quel dépaysement!
Ski de rando: Véry

La pluie a enfin fait place à la neige. Et malgré une approche routière bien savonneuse et dangereuse pour les carroseries..., nous voici seuls sur les hauteurs de Megève pour commencer à tracer dans une belle poudreuse vierge de tout passage.

Malgré les distances importantes, et des exercices de conversions, nous progressont rapidement à travers de jolies alpages tout en profitant de belles éclaircies.

La descente tient toute ses promesses: délicieuse! Chacun s'applique à tracer de belles courbes entre les sapins et on s'autorise même à chatouiller quelques pentes raides. Le ski de rando, quel beau sport!
Petit Croisse Baulet

Un Petit Croisse Baulet exploré sous toutes ses coutures dans la tempête avec une équipe belge de choc: Schuschu qui doit se remettre de sa cuite de la veille, Greg qui n'a pas dormi et un Pinois qui perd ses skis dans les sapins...

Sous un temps des plus "magnifiques", mes compères n'auront rien lâché et seront parvenu à cumuler 3 sommets! Pourtant les obstacles étaient nombreux: vent à décorner les boeufs, brouillard qui cachait de profondes congères que Greg n'aura pas pu s'empêcher de visiter... et des averses à transformer les skieurs en hommes grenouilles!

Heureusement Lulu nous attendait mousses en main du coup rien ne pouvait faire stopper leurs cuisses d'acier!
Mur d'Azium

Temps de cochon, l'occasion d'un petit tour dans les salles lyonnaises pour retrouver Duss et Clém.

Rien de tel pour se casser les bras dans des mouvs de blocs, ouhouhou!!!!

Mais attention après il y a la récup et ça aussi ça peut faire mal aux coudes et à la tête!
Croix d'Outray

Marie ne l'attendait plus cette sortie avec que du bon ski, une neige poudreuse excellente et une montée expédiée rapidement!

Royal avant l'arrivée de la perturbation...
 
Pierra Menta, col Nord

Une route d'accès bien savonneuse pour se rendre au parking, Jimmy debout sur le pare-chocs pour faire adhérer l'auto!

Ensuite gros brassage jusqu'au col dans une neige profonde, nous sommes seuls dans le secteur pour rendre visite à la reine des lieux.

Et même si dans les dernières conversions, les jambes commenecent à souffrir, la magie des lieux l'emporte. juste magnifique!
La Commanderie

Encore une classique du secteur, idéale pour débuter ou sortir en cas de conditions incertaines. Aujourd'hui neige poudreuse et pas âme qui vive, un régal!

Au sommet nous pouvons profiter d'une vue plongeante sur le barrage de la Girotte à sec avec en toile de fond le massif du Mont Blanc.

Au top mais attention à ne pas embourber la voiture!
Roche Plane

Très jolie randonnée typique du Beaufortin où l'on peut s'imprégner des traditions et de l'authenticité de la région: alpages, chalets en bois, pentes douces et boisées...

Et en prime une neige de rêve pour faire de beaux virages devant la très belle face sud de la Légette du Mirantin!
Ski de rando à Hauteluce (Beaufortin)

La neige fait son retour et nous avons pu profiter de belles éclaircies pour skier la neige fraîche. Jimmy se lance alors dans un freeride démoniaque entre les sapins!
Val Ferret

Météo splendide en Italie pour profiter d'une rando en belvédère imprenable sur la face sud des Grandes Jorasses. De quoi rêvasser à de grandes courses en faisant la trace sous une chaleur improbable en cette saison. Ca purge à gogo sur l'autre versant!

Il a plu et venté si haut qu'une épaisse croûte s'est formée, la neige est infecte une bonne partie de la descente, il va falloir faire attention à nos genoux!

Nous décidons de ne pas trop insister: rdv à la pizzeria et aux  thermes, c'est bien aussi!!
JANVIER 2016
Escalades en Chablais

Le printemps serait-il déjà là? A la vue des tempêratures, c'est à s'y méprendre. L'herbe regagne du terrain sur la neige...

C'est ainsi que l'on se retrouve torse nu à grimper sur du beau cailloux avec les amis!
Aiguille d'Argentière 3900m, glacier du Milieu

L'an passé avec Lionel nous avions dû renoncer sous le couloir sommmital, une plaque à vent nous barrait le passage. Cette fois nous pouvons chausser les skis au sommet et envoyer quelques beaux virages sautés.

Une fois encore nous ne pourrons que constater la fonte glaciaire du bassin d'Argentière, à peine croyable de trouver autant de crevasses et de glace bleue...
Rando en Chartreuse

Petit tour pour rendre visite à une montagne qui a tendance à s'écrouler ces temps-ci! Et ça n'est peut-être pas fini avec le redoux...
Anthon

Une belle sortie en falaise sous un soleil printanier.

Marie s'est trouvée tout un tas de petits projets techniques tandis que je recherche les méthodes dans une jolie voie.
Aravis: Trou de la Mouche

La classique des Aravis pour finir ce stage. Mes amis n'en reviennent pas de voir l'émulation qui existe le weekend dans ces combes!

L'arrivée au trou est toujours un grand moment, en plus d'une curiosité originale, la vue y est superbe. Sa traversée va nous permettre de profiter d'un parcours en boucle et de trouver encore une bonne poudreuse.

Les Aravis, ce n'est que du bonheur: la mecque du ski de rando!! Bravo à tous pour cette belle semaine qui pourra prétendre à la plus belle de l'hiver?
Aiguille Verte du Chinaillon

Un gros redoux a été annoncé cette nuit, adieu la poudreuse? Ca tombe bien car ma petite troupe avait justement besoin d'une vraie grasse mat! Nous partirons donc directement à ski du chalet, sceptiques il est vrai avec cette brume qui nous entoure.

Mais rapidement nous passons au-dessus des nuages et là le paysage est grandiose, nous nous offrons alors même deux sommets et de belles godilles!!

Une vraie fausse journée de repos donc, parfaite pour préparer le resto savoyard!
Aiguille de Tardevant

Une combe loin des foules et un sommet majestueux.
Une longue approche détournée depuis le plateau des Confins nous permet d'éviter les pentes potentiellement dangereuses.

La partie terminale sur une arête aérienne apporte un petit piment alpinistique, la photo de groupe au sommet s'impose!
Les vues sur la Pointe Percée et le massif du Mont Blanc sont superbes et nous invitent à un pique-nique bien mérité.

La descente est une fois encore propice à de belles godilles. C'est tellement bon que nous ferons du rab!
La Tournette

Un monument du ski de rando que chacun attendait avec impatience d'autant que c'est grand bleu aujourd'hui.

Le paysage est splendiose selon Jean-Pierre (un mixe de splendide et de grandiose)!

Les 1500m de montée tant redoutés se sont passés finalement très bien et la descente est à la hauteur de nos espérances: fantastide (un mixe de fantastique et de splendide!).
Combe de Chombas

En route pour les combes des Aravis! Nous remontons la vallée du Bouchet dans une profonde neige poudreuse, on se croirait au Canada!

De belles éclaircies laissent présager des virages d'anthologie mais c'était sans compter sur la brume. Nous progressons alors dans une ambiance mystique et nous nous voyons à peine.

Pour la descente, je décide de suivre notre trace de montée et d'éviter les raccourcis plus pentus, bien nous en a pris, des gendarmes nous apprendront qu'ils s'y sont fait peur avec des glissements jusqu'au terrain...

Une fois sortis des brumes, ce n'est que grosse gavade de poudreuse et la partie boisée est juste géniale et très ludique, ça passe partout!!
Montagne de Sulens

Premier jour de notre semaine en Slovénie avec Mano, Claire, Jp et Benoit. Le manque de neige dans les alpes orientales et les conditions délicates de nivologie actuelles nous ont orientés sur une rando en sous bois.

Malgré le temps gris, la neige est excellente et les pentes modérées permettent une progression agréable pour une reprise en douceur. La table d'orientation sommitale est alors vite rejointe et c'est avec bonheur que chacun dessine ses premières traces!

Les passages en forêt sont rigolos mais attention à ne pas foncer dans un arbre (ça c'est pour Claire!).

Un bon échauffement pour cette semaine en Aravis.
Val de Rhêmes: cascade d'Entrelor

Un grand jour pour Vincent: première cascade de glace intégralementr en tête de cordée. La pression monte!!

Au prix de gros efforts pour évacuer la neige qui recouvre la glace et pour éviter les projectiles des cordées de cafistes, la première longueur est gravie. Le relais est correctement construit, Vincent peut continuer.

Il choisit bien ses emplacements pour évoluer et se protéger et c'est fatigué mais heureux qu'il atteint le sommet. Une belle façon de conclure ce stage. Bravo!
Valnontey: cascade Patinaggio Artistico

Vincent est en forme, nous enchaînons sur une grande coulée de glace suspendue et rapidement nous dépassons une cordée d'allemands en plein patinage artistique!

Les longueurs sont belles et Vincent s'en donne à coeur joie jusqu'à ce que le vent se mette de la partie. Il est alors temps de redescendre pour se mettre au chaud avec une bonne bière!
Cogne: cascade E Tutto Relativo

Nous partons dans les vallons de Cogne sans trop d'infos sur les conditions en glace. Finalement bonne surprise, de jolies lignes en très bonnes conditions.

Et pour commencer un superbe cigare pas si facile qui fera déjà bien chauffer les bras de mon compagnon! Que d'émotions surtout que pendant l'approche Vincent  a manqué de se prendre un gros bloc arraché par la cordée précèdente...
Valsavarenche: cascade d'Antares

Je retrouve mon ami Vincent pour notre stage annuel de glace. Nous commençons les festivités avec une très belle cascade dans un environnement sauvage face au Grand Paradis.

L'approche s'effectue dans une neige profonde, nous sommes les premiers. La glace est tendre et agréable à grimper, parfaite pour une reprise.

Le jaccusi de Cogne sera bien apprécié!
Escalade en Val d'Aoste

L'hiver s'est enfin installé pour de bon, mais avec Michael nous ne sommes pas encore prêts pour dire adieu à l'escalade en extérieur...

Et c'est en Italie que nous trouverons une jolie falaise sèche et ensoleillée même si la douceur des rayons solaires ne nous aura pas réchauffée lontemps! Pas facile alors de sentir les prises même si la collante est bien appréciable.

Et c'est avec chacun un joli projet que nous repartirons en attendant le retour des beaux jours...
Le Pont Des Gets

Dernière séance en extérieur, la pluie arrive et toutes les falaises sont trempées. Il fallait être sur-motivé pour tenter de grimper dans une grotte aujourd'hui, au menu: de grosses résurgences dans les dévers et des prises recouvertes de glaise, le rêve... Eh oui ça glisse!!

Néanmoins nous parvenons à grimper et Michael rejoint le relais de son premier 7a, bravo!
Un peu de solo!

Pas grand monde de motivé ce jour pour grimper sauf moi... Me voici donc parti seul pour le spot à Denis où il me reste une voie à enchaîner.

Pas tant froid finalement, je m'échauffe comme je peux en rééquipant la main courante d'accès... et je pars faire un repérage des mouvements pour finir la chauffe.

Je le sens bien, je tente donc ma chance. Les mouvements se succcèdent proprement et je gère bien le stress de l'exercice. Une lolotte d'enfer dans le dernier surplomb et je suis en haut de ce 7b. Faut dire qu'en solo on ne veut pas lâcher les prises!!

Denis, il va falloir équiper de nouvelles voies...
Ski de rando: alpage de Véry

La neige est arrivée et en grande quantité. Nous voici donc parti avec Marie pour la première rando de l'année.

La neige est lourde et le vent souffle, nous éviterons donc les pentes raides, les alpages et sous bois seront parfait!

La saison est lancée, à vos skis!!
Falaise de La Villette

Mini session pour digérer les repas de fêtes et se dégourdir les chaussons!

C'est toujours bon de grimper pour débuter une année!!
 
Blog ANNÉE 2018
Blog ANNÉE 2017
Blog ANNÉE 2015
Blog ANNÉE 2014
Blog ANNÉE 2013

Blog ANNÉE 2012

Blog ANNÉE 2011

Blog ANNÉE 2010

Dernière mise à jour : 06/01/2015

  Free counter and web stats